Skip to primary content
Skip to main menu
Skip to section menu (if applicable)

Les troubles de l’alimentation

Lorsqu’une personne souffre d’un trouble de l’alimentation, sa vie est principalement centrée sur son poids. Elle se préoccupe constamment des apports caloriques, des teneurs en graisse, de faire de l’exercice et de son poids, ce qui lui permet de compenser les émotions ou situations pénibles qui sont au coeur du problème et lui donne un faux sentiment d’être maître de soi.

Les troubles de l’alimentation

L’image corporelle est presque une obsession dans notre société. La preuve : à toute époque, 70 % des femmes et 35 % des hommes sont au régime. Plus inquiétants sont les résultats d’une enquête menée par Statistique Canada en1993. Celle-ci révéla qu’entre 1 et 2 % des femmes âgées de 15 à 25 ans sont anorexiques et entre 3 et 5 % sont boulimiques. Le taux de mortalité associé aux troubles de l’alimentation est plus élevé que celui de toute autre maladie mentale, alors qu’entre 10 et 20 % y succombe tôt ou tard en raison de complications.