Skip to primary content
Skip to main menu
Skip to section menu (if applicable)

Déclaration du Bureau national de l’ACSM Réponse à la série de Netflix : Treize raisons

avril 27, 2017

CMHA National Statement

Responding to Netflix Series: 13 Reasons Why

L’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) se joint au Centre de prévention du suicide (CPS) pour exprimer ses inquiétudes à propos du contenu de Treize raisons, une récente série de Netflix qui décrit le suicide d’une jeune femme et ses conséquences.

L’ACSM est préoccupée par le fait que la série peut glorifier le suicide, et que certains passages peuvent causer de la détresse chez les spectateurs, en particulier chez les jeunes spectateurs. La représentation ne respecte pas les lignes directrices relatives aux médias, établies par l’Association canadienne pour la prévention du suicide (ACPS) et l’American Association of Suicidology.

Les raisons pour lesquelles une personne peut mourir par suicide sont complexes. La stigmatisation empêche souvent les gens de demander de l’aide lorsqu’ils ont des idées suicidaires, et c’est pourquoi il est important de sensibiliser la population à ce problème de santé publique évitable. Cependant, la sensibilisation doit être faite de façon sécuritaire et responsable. Un nombre important et croissant de recherches réalisées au Canada et à l’étranger a établi des liens clairs entre l’augmentation des taux de suicide et les représentations nuisibles du suicide dans les médias.

Voici les façons dont les représentations du suicide peuvent être nuisibles :

  • Elles peuvent simplifier le suicide, par exemple, en laissant entendre que l’intimidation à elle seule en est la cause;
  • Elles peuvent faire paraître le suicide comme étant romantique, par exemple, en le plaçant dans le contexte d’une intrigue de Hollywood;
  • Elles peuvent présenter le suicide comme une option viable ou logique;
  • Elles peuvent montrer des représentations crues du suicide, qui peuvent être nuisibles pour les spectateurs, surtout les jeunes;
  • Elles peuvent promouvoir l’idée fausse que le suicide est un moyen de faire la leçon aux autres.

Si vous avez des idées suicidaires ou connaissez une personne dans cette situation, veuillez demander de l’aide. Au Canada, appelez Jeunesse, J’écoute, au 1-800-668-6868 ou visitez le site Web pour clavarder. Vous trouverez d’autres lignes d’écoute téléphonique générales dans votre collectivité sur le site suivant : Association québécoise de prévention du suicide: aqps.info/besoin-aide-urgente/liste-centres-prevention-suicide.html.

Les commentaires sont fermés.